Elue « Révélation lyrique » des Victoires de la Musique Classique 2018 et lauréate cette même année de deux prestigieux concours internationaux (2èmePrix du concours Reine Elisabeth de Belgique et 3ème Prix du concours « Voix Nouvelles»), la jeune mezzo-soprano Eva Zaïcik est l’une des artistes lyriques les plus en vue de sa génération.

Remarquée pour son timbre mordoré, sa voix longue et sa présence scénique, membre de la 8ème édition du Jardin des Voix des Arts Florissants – William Christie, elle se voit rapidement offrir les rôles de Dido (Dido and Aeneas de Purcell) à l’Opéra de Rouen puis à l’Opéra Royal de Versailles, la Messaggera (L’Orfeo de Monteverdi) à l’Opéra de Dijon, Lybie (Phaéton de Lully) à l’Opéra de Perm et à l’Opéra Royal de Versailles avec le Poème Harmonique, Caliste dans l’opéra-ballet Les Amants Magnifques de Lully en tournée française avec le Concert Spirituel, ou encore la 3ème Dame (Die Zaüberflöte ) à l’Opéra de Limoges, Dijon et Caen avec les Talens Lyriques.

Sa saison 2019/2020 est prolifique tant à l’opéra qu’au concert; commençant à aborder les somptueuses mais non redoutables Nuits d’été, elle en donnera plusieurs représentations à Sao Paolo, Manaus, Curitiba au Brésil. Elle collaborera avec le Poème Harmonique sur la production de Cadmus et Hermione à l’Opéra de Versailles, mais également le programme Castaldi qu’elle donnera, entre autres, au Palais Farnese à Rome et à la Salle Gaveau à Paris. Elle rejoindra la production de la Dame de Pique de Tchaïkovsky à l’Opéra de Nice et Toulon. Elle accompagnera l’ensemble Pygmalion et Raphaël Pichon à New York pour la production des Vespres de Monteverdi puis les Arts Florissants et William Christie pour un programme d’airs et duos aux côtés de la soprano Kathy Watson. Fidèles partenaires, elle retrouvera, tout au long de la saison en tournée européenne, Justin Taylor et son Consort en récital.

Artiste éclectique et musicienne sensible, elle part à la rencontre de toutes les formes d’expression que lui offre le répertoire vocal. Attentive au dialogue des cultures, elle est l’invitée du Festival Européen d’Aix en Provence, du Festival d’Avignon et de la Fondation Royaumont, pour participer au projet Oraciòn, unissant musiciens Orientaux et Occidentaux. Elle crée à cette occasion une pièce d’Ahmed Essyad, composée pour elle et le Quatuor Tana. Proche de la création contemporaine, elle incarne en 2016, Nelly dans Iliade l’Amour de Betsy Jolas et crée plusieurs oeuvres du compositeur Vincent Bouchot.

Invitée à chanter sur de nombreuses scènes en France et à l’étranger (Philharmonie de Paris, Aix en Provence, Chorégies d’Orange, Avignon, Oude Muziek d’Utrecht, Festival Messiaen, Diaghilev Festival de Perm, Auditorio Nacional Madrid, Tchaïkovsky Concert Hall, Barbican Center, Royal Albert Hall de Londres, Seoul …), sous la direction de grands chefs tels que : Leonardo Garcia Alarcòn, Marco Guidarini, Emmanuelle Haïm, René Jacobs, Cornelius Meister, Hervé Niquet, Alain Altinoglu … On a également pu l’entendre dans les rôles de Ottavia (L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi), Proserpina (L’Orfeo de Monteverdi), Melibea (Il Viaggio a Reims de Rossini), Farnace (Mitridate de Mozart), Cherubino (Le Nozze di Figaro de Mozart), Judith (A Kékszakallù Herceg Vara de Bartók), Diane à la Houppe (Les Aventures du Roi Pausole de Honegger) et Ernesto (Il Mondo della Luna de Haydn) avec l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris.