William Hernandez est né au Costa Rica.
Il a commencé son éducation musicale avec la flûte et étudia la pédagogie musicale à l’UCR (Université du Costa Rica), puis il prit des leçons de chant avec Ernesto Rodriguez en 2008.

Il chante en soliste : le Requiem de Mozart (2009), Magnificat de Vivaldi (2009, Carmina Burana de Carl Orff (2010 et 2013), Magnificat de Bach (2011), La Messe du Couronnement de Mozart (Nicaragua, 2013), la 200ème Commémoration de la naissance de Giuseppi Verdi (2013), les concerts du Verano Sinfonico (2013).

Il s’est aussi produit dans des premières mondiales : Liberame Domine (Marvin Carmacho, 2012), « Les Septs paroles du Christ (Berny Siles, 2012), Stabat Mater (Marvin Camacho, NYC, 2012), Les trois ris mages (Berny Siles, 2013), Psaumes qutodiens (Marvin Camacho, 2013), Requiem (G.Fauré , Teatro Verdi, 2016).

Il a chanté les rôles suivants : Toyupàn (Zarzuela Costarricense Toyupàn) , Belcore et Dulcamara (L’élixir d’amour, 2013 et 2015), Don Romuald (Le Astuzie Femminii- vainqueur du Prix du VII ème concours international Arteincanto, 2014), Arlequin (Ariane à Naxos,2014), Figaro (le Barbier de Séville, Livorne, Lucca et Pise, 2015et Rome), Gaudenzio (Signor Bruschino, Portugal, 2015), un paisant (Salvo d’Aquista, Pise, 2016), un journaliste (L’ange de ODD, Pise, 2016 et Armel Opera Festival, Budapest, 2016), Dandini (la Cenerentola,Argentine, Regio di Parma et Naples , 2016) Milord (Fra Diavolo, Florence, et Maggio Fiorenbtino,2016).

Etudiant à l’Académie Rossini de Pesaro, il se produisit dans le rôle du Baron de Trombronok (Le voyage à Reims) au ROF (festival giovane) 2016.
Bientôt il va jour Papageno (la Flûte enchantée de Mozart) en Toscane (Italie).

Il a enregistré 2 CD retratos et Salmos cotidianos en 2013.

William Hernadez est le lauréat du « Student of Honner » (UCR-2008), Young Soloist (OSN, 2011), premier prix et prix du finaliste le plus jeune, second prix du Concurso American Protege International Concerto Competition, et le prix du public au concours ARTEINCANTO (Basciano , Italie, 2014).

Ces derniers temps il est entré au Conservatoire « Luigi Cherubini » (Florence, Italie) dans la classe de Donatella Debolini.