«Soprano lyrique bien trempé et très à l’aise sur scène» (Diapason), Jeanne Gérard « incarne la relève du chant lyrique en France » (Opera Online). Nommée dans la catégorie « Révélations » aux Victoires de la Musique Classique (2021), Jeanne Gérard a remporté une médaille d’or lors de la Manhattan International Music Competition (2020), les Premier Prix, Prix du Public, Prix de l’Orchestre et des techniciens lors du Concours International de Chant de Mâcon (2019), les Premier Prix et Prix Spécial du Jury au Concours International Léopold Bellan International (2017), a été lauréate de Armel Opera Competition (2017), et finaliste du Concorso Liricio Internazionale Ottavio Ziino (2019) et du Concours International George Enescu (2018)

 

Lors de la saison 2020/2021, elle chante Sophie (Werther) à l’Opéra de Nice, Pamina (Die Zauberflöte) au Grand Théâtre, Scène Nationale de Mâcon, Dorinda (The Tempest) et Second Woman (Dido and Aeneas) à La Grange au Lac avec la Cappella Mediterranea. Elle fait également ses débuts à l’Opéra National de Paris dans un concert Beethoven, revient au Festival de Verbier, chante aux Chorégies  d’Orange dans le cadre de l’émission Musiques en fête, au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, en récital avec Renaud Capuçon et Tanguy de Williencourt, ainsi qu’au Festival de Fénétrange avec l’Ensemble Appassionato. Parmi ses projets discographiques à venir figurent Tessa (Die Afrikareise) avec l’Orchestre Philharmonique de Sofia pour Naxos Records et le prochain album monographique de Karol Beffa pour Klarthe.

D’autres prises de rôles récentes incluent la Gardienne du temple (Die Frau ohne Schatten) sous la direction de Valery Gergiev dans le cadre du Festival de Verbier, le Feu/ Rossignol (doublure) dans la production de Richard Jones de L’Enfant et les sortilèges à l’Opéra National de Paris, l’Amour (Orfeo ed Euridice) au Palais des Arts de Budapest et à l’Opéra du Nord en Suède… En musique de chambre, Jeanne a chanté à Carnegie Hall, Symphony Space, Danny Kaye Playhouse, à la Salle Cortot, au Grand Théâtre de Provence…

Jeanne Gérard a obtenu son Master de chant lyrique à la Manhattan School of Music, où elle a étudié avec Patricia Misslin. Elle a participé aux masterclasses de Mariella Devia, Thomas Hampson, Thomas Quasthoff , Barbara Frittoli, Graham Johnson, Dalton Baldwin, Martin Katz, Jake Heggie, Giulio Zappa, Daniel Mesguich… Elle a été membre de la Fondation Martina Arroyo, Songfest et de l’Atelier Lyrique du Festival de Verbier.

Jeanne a étudié en classe préparatoire littéraire à Henri IV (hypokhâgne, khâgne, spécialisée en philosophie) et est titulaire d’une licence de philosophie de la Sorbonne. Artiste polyvalente, elle a étudié le théâtre auprès de Jean-Laurent Cochet, Scott Williams et Matt Newton, et a joué les rôles de Mrs Wire dans The Lady of Larkspur Lotion (T. Williams), Girl dans Mr Paradise (T. Williams) et Yelena dans Uncle Vanya (A. Chekhov) au Producers’ Club de New-York. Elle  chante également du jazz et s’est produite au Petit Journal Montparnasse à Paris, et au Manderley Bar, au Bitter End et au Lounge à New-York.