Jonathon Heyward occupe depuis septembre 2016 le poste de Chef-Assistant du Hallé Orchestra à Manchester en Angleterre, un des postes les plus prestigieux d’Europe, comprenant également la direction artistique du Hallé Youth Orchestra.  Sir Mark Elder, le Directeur Musical, a décelé en lui « une étoile montante dans la direction d’orchestre » et ne s’est pas trompé au vu des nombreuses invitations que Jonathon a reçu depuis sa nomination et son Grand Prix de direction au 54ème Concours de jeunes chefs d’orchestre de Besançon, obtenu en 2015 à l’âge de 23 ans: « Jonathon Heyward s’empare de la musique avec l’enthousiasme et le punch de ses vingt-trois ans. Geste ample mais précis : les Charmain Dances swinguent d’une assez irrésistible façon, fourmillantes de couleurs » (Concertclassic.com).

 

Jonathon s’est établi au Royaume-Uni, tout d’abord pour ses études à la Royal Academy of Music dans la classe de Sian Edwards, où il a obtenu son diplôme de direction en juin 2016.  Chef-Associé du Hampstead Garden Opera pour lequel il a dirigé Don Giovanni en novembre 2015, il a, depuis, été invité à diriger l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, Orchestre National de Lille, St. Petersburg Symphony Orchestra, Sinfonieorchester Basel, Orchestre Symphonique de Prague, Orchestre de l’Opéra de Rouen, Philharmonie Zuidnederland, Los Angeles Chamber Orchestra, Los Angeles Philharmonic Orchestra, Orchestre de Chambre Lausanne et Symfonieorkest Vlaanderen.

 

En mars 2018, il dirigera la première mondiale de l’opéra de Giorgio Battistelli, Lazarus, une production de la Birmingham Opera Company, dans une mise en scène de Graham Vick. Il fera également ses débuts au Japon en mai prochain, et avec l’orchestre Chineke! en avril.

 

Violoncelliste de formation, il a débuté ses études de direction au Boston Conservatory dans la classe d’Andrew Altenbach. De 2012 à 2014, Jonathon Heyward a occupé le poste de chef-assistant au sein du département lyrique du conservatoire, où il a eu la chance de diriger La Bohème, La Flûte Enchantée et Le Viol de Lucrèce.  En 2013, il se distingue parmi les candidats en devenant le plus jeune demi-finaliste du concours de direction ‘Blue Danube’: « un tout nouveau talent doté d’une musicalité exceptionnelle… ».